Click here to visit the English version of the site.

Passer au contenu principal

Nouvelles

Nouvelle sénatrice indépendante arrive à la Chambre haute

La sénatrice Julie Miville-Dechêne a été nommée dans le cadre du nouveau processus.

Le sénateur Peter Harder, le représentant du gouvernement au Sénat, a souhaité la bienvenue à la nouvelle sénatrice Julie Miville-Dechêne mardi.

La sénatrice Julie Miville-Dechêne arrive à la Chambre haute le 18 septembre 2018.

Le gouvernement actuel a créé un comité consultatif indépendant ayant le mandat de formuler des recommandations fondées sur le mérite concernant les nominations au Sénat. Jusqu’à présent, 38 sénateurs indépendants ont été nommés dans le cadre du nouveau processus.

Voici la declaration du sénateur Harder.

« J’ai le grand honneur, à titre de représentant du gouvernement au Sénat, de souhaiter la bienvenue à notre nouvelle collègue, l’honorable Julie Miville-Dechêne, qui représentera le Québec.

Tout au long de sa carrière de journaliste et de haute fonctionnaire, par son exemple et son travail, la sénatrice Miville-Dechêne a fait valoir l’importance des droits des femmes et de l’égalité des sexes.

Outillée d’une formation impressionnante, dont un baccalauréat en science politique, une maîtrise en journalisme et, enfin, un diplôme de deuxième cycle en prévention et règlement des différends — une chose qui pourrait bien lui être utile au Sénat —, la sénatrice Miville-Dechêne était bien préparée pour sa carrière à Radio-Canada, carrière qui a duré 25 ans.

Au cours de sa carrière de journaliste, rédactrice et documentariste, la sénatrice a vécu à Toronto, à Ottawa, à Washington et à Montréal.

De 2007 à 2011, la sénatrice Miville-Dechêne a servi à titre d’ombudsman des Services français de Radio-Canada, la première femme à occuper ce poste.

Après ce mandat, elle a été nommée présidente du Conseil du statut de la femme du Québec, où son esprit de journaliste l’a amenée à se pencher sur des questions émergentes, telle celle des femmes dans l’industrie de la construction, et à aborder des sujets difficiles, comme la prostitution et les crimes d’honneur.

La sénatrice Miville-Dechêne a ensuite déménagé à Paris, où elle a représenté le Québec au sein de la Délégation permanente du Canada auprès de l’UNESCO. Tout récemment, elle a agi comme émissaire aux droits et libertés de la personne du Québec.

La sénatrice Miville-Dechêne a aussi obtenu de nombreux prix au cours de sa carrière, en reconnaissance de ses contributions dans les domaines du journalisme et de l’expression française.

Sénatrice, vos antécédents scolaires et professionnels montrent que vous possédez une vive curiosité, une grande intelligence et un désir de comprendre le monde autour de vous, et maintenant, celui qui vous entoure ici, au Sénat.

Je sais que vos collègues ont tous bien hâte de vous aider à explorer le monde que vous êtes sur le point de découvrir en tant que nouvelle venue au Sénat.

Bienvenue parmi nous, sénatrice. »

Nouvelle sénatrice indépendante arrive à la Chambre haute

Secured By miniOrange