Click here to visit the English version of the site.

Passer au contenu principal
Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

Nouvelles

Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

Le projet de loi C-5 crée un jour de congé fédéral.

Un projet de loi pour faire de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation, le 30 septembre, un jour férié fédéral a été unanimement approuvé au Sénat et a reçu la sanction royale.

Le projet de loi C-5 fait progresser l’appel à l’action 80 lancé par la Commission de vérité et réconciliation, pour commémorer l’histoire et les séquelles des pensionnats et pour honorer les survivants, leurs familles et leurs collectivités.

« À ce jour, on ressent encore le traumatisme causé par les pensionnats autochtones », a dit le sénateur Brian Francis, parrain du projet de loi au Sénat, pendant un discours.

« On l’a déjà dit, mais cela mérite d’être répété : le système des pensionnats n’est pas un sombre chapitre de notre passé, mais bien une réalité pour beaucoup de gens. »

  • Le discours complet du sénateur Francis ici.

Le régime des pensionnats a été en vigueur partout au Canada pendant 160 ans, extirpant environ 150 000 enfants des Premières Nations, des Métis et des Inuits de leurs familles. Le dernier pensionnat a fermé ses portes en 1996.

« L’instauration de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation est primordiale en elle-même, puisqu’elle constitue une reconnaissance officielle et publique de ce qu’ont subi les survivants, leur famille et leur communauté », a déclaré le sénateur Francis.

« Un pan immense de l’histoire de ce pays a été caché. Cela a créé une profonde division entre les Autochtones et les non-Autochtones. Il faut y remédier. Le nouveau jour férié marquera le début d’un nouveau chapitre — un chapitre où nous marcherons tous ensemble, côte à côte, pour guérir et rétablir les relations brisées par le système des pensionnats autochtones et d’autres politiques et pratiques. »

Journée nationale de la vérité et de la réconciliation

Secured By miniOrange