Click here to visit the English version of the site.

Passer au contenu principal

Nouvelles

En ces temps de transformation sociétale, les jeunes doivent rester mobilisés, selon le sénateur Harder

« L’un des plus grands défis qui se posent aux démocraties libérales occidentales est la démobilisation des jeunes », a indiqué le représentant du gouvernement au Sénat lors de la simulation parlementaire de l’AÉÉIP.

Les démocraties libérales occidentales doivent tenir les jeunes mobilisés, au moment où la société est aux prises avec des défis liés aux changements climatiques, aux avancées technologiques et à d’autres grands enjeux, a déclaré le sénateur Peter Harder à un groupe de parlementaires et fonctionnaires en herbe.

« L’un des plus grands défis qui se posent aux démocraties libérales occidentales est la démobilisation des jeunes », a indiqué le sénateur Harder lors de la simulation parlementaire de l’Association étudiante des études internationales et politiques (AÉÉIP) le 26 janvier.

Le sénateur Harder, représentant du gouvernement au Sénat, a mentionné que les jeunes peuvent parfaire le travail de la génération du baby-boom, en accédant à des postes d’influence accrue.

Citant les changements climatiques, l’équité fiscale, la mondialisation et l’accélération des changements technologiques, le sénateur Harder a déclaré : « Les baby-boomers doivent réfléchir à l’héritage de leur génération en matière de politiques publiques. J’espère que vous êtes moins égoïstes que nous et que vous veillerez à ce que le Canada soit encore un modèle de démocratie libérale occidentale. »

Décrivant son cheminement de carrière, qui l’a mené d’un poste de stagiaire parlementaire aux fonctions de sénateurs, en passant par des postes d’agent du service extérieur, d’employé politique et de sous-ministre, le sénateur Harder a recommandé aux étudiants de porter une attention particulière aux relations qu’ils tissent aujourd’hui. « Ces relations vous aideront à tirer parti de ce que la vie vous apportera ».

Il a également encouragé les jeunes canadiens à envisager la fonction publique comme une carrière de choix.

La fonction publique est une mission hautement gratifiante.

Le sénateur Harder a aussi indiqué aux étudiants comment le Sénat devient plus indépendant et plus transparent, respectant l’idée originale d’une chambre de réflexion sereine et attentive.

Dans ce rôle, le Sénat doit être une entité complémentaire à la Chambre des communes, en étudiant et modifiant les projets de loi et en donnant une plus grande portée à la voix des groupes minoritaires, ce qui comprend les régions, les groupes linguistiques, les groupes de minorité sexuelle et les groupes ethniques.

Le sénateur a conclu ses observations en encourageant les étudiants à connaître le monde. « Étudiez à l’étranger et travaillez à l’étranger. Dans un monde interconnecté, nous devons apporter le Canada au monde et le monde au Canada. »

Les participants à la simulation parlementaire de l’AÉÉIP tiennent des débats et des discussions et proposent des mesures législatives dont la nature est fictive. Un grand nombre de participants travaillent actuellement dans la fonction publique en tant qu’étudiants du programme coop.

En ces temps de transformation sociétale, les jeunes doivent rester mobilisés, selon le sénateur Harder

Secured By miniOrange